Metz Judo

1er club de judo en Lorraine


< | >

Rififi autour du Tournoi de Paris

Publié le 05 mars 2021

Rififi autour du Tournoi de Paris

Cela devait être une fête au mois de février pour les 50 ans du Paris Judo Grand Slam 2021 (anciennement Tournoi de Paris), l'un des plus prestigieux tournois mondiaux. Décalé pour cause de Covid au mois de mai, la Fédération Française de Judo a eu la mauvaise surprise de recevoir un courrier de la Fédération Internationale de Judo lui indiquant que le calendrier international prévoyait un Grand Chelem au mois de mai... à Kazan (Russie).

Au coeur du problème, un contrat d'engagement sur 4 ans que la Fédération Internationale a adressé à la Fédération Française il y a plusieurs mois et que cette dernière ne lui aurait pas retourné. Cette bévue intervient dans un contexte de changement d'équipe un peu houleux à la tête de la Fédération Française et où il n'est pas clair de savoir qui, de l'ancienne direction ou de la nouvelle, devait retourner le contrat. D'aucuns font cependant remarquer que, sans nouvelle du contrat signé, la FIJ aurait pu se fendre d'un coup de téléphone à la Fédération Française ; d'autant plus que Jean-Luc Rougé, ex-président de la FFJDA est toujours secrétaire général de la Fédération Internationale... On se pose également la question de savoir pourquoi la Fédération Européenne de Judo (dirigée par un Russe) n'a pas prévenu la Fédération Française que Kazan était en train de signer pour le mois de mai

La décision est donc tombée, brutale et sans appel : le Grand Chelem du mois de mai, dernière occasion pour les judoka de se jauger avant les Jeux Olympiques de Tokyo se tiendra en Russie. Le Tournoi de Paris se tiendra peut-être après les Jeux, si les sponsors suivent, si la Fédération Française arrive à trouver une salle et si l'élite du judo international trouve intérêt à participer à un tournoi post-olympique.

Partager sur

Envie de participer ?