Metz Judo


< | >

Textes officiels 2022-2023

Publié le 21 septembre 2022

Textes officiels 2022-2023

La Fédération a publié le traditionnel recueil des textes officiels qui régissent notre sport en France. Ce pavé de 200 pages sert de référence aux judokas, aux clubs, aux arbitres...

A noter cette année deux changements qui concernent particulièrement les judokas et dont nous avons déjà parlé :

Certificat médical pour les adultes (page 176)

Lors de la première prise de licence en tant que majeur ou à 18 ans et à partir de 30 ans tous les 5 ans (30 ans, 35 ans, 40 ans, etc.), un certificat médical attestant l’absence de contre-indication (CACI) à la pratique du sport ou de la discipline concernée datant de moins d’un an au jour de la demande de la licence doit être présenté. Dans l’intervalle, l’attestation de réponses négatives à l’ensemble des rubriques du Questionnaire Médical Annuel (QMA) doit être transmise à chaque demande de licence. En cas de réponse positive, un CACI à la pratique du sport ou de la discipline concernée datant de moins de six (6) mois devra être produit. Le demandeur doit avoir l’âge requis lors de la saison sportive pour laquelle il demande sa licence. (Exemple : avoir 30 ans au 31 août).

En conséquence, tous les judokas qui fêteront leur 18e, 30e, 35e, 40e... anniversaire entre le 1er septembre 2022 et le 31 août 2023 devront fournir un certificat médical datant de moins d'un an.

La commission médicale rappelle que la délivrance d'un certificat médical est de la responsabiltié du médecin et recommande un certain nombre d'examen, dont un examen cardio-vasculaire pour les hommes de plus de 35 ans et les femmes de plus de 45 ans, compétiteurs ou reprenant une activité intense.

Passage de grade 1er et 2e dan (pages 71 et 73)

UV 4 ENGAGEMENT PERSONNEL DANS LE DÉVELOPPEMENT DU JUDOJUJITSU

1er dan :
Le candidat devra participer à un stage de commissaire sportif d’une demi-journée et également à l’encadrement d’une animation ou d’une compétition officielle, se déroulant sur 2 demi-journées, organisée par l’OTD dont il dépend, en tant que commissaire sportif.
La validation de l’UV4 sera effectuée par l’OTD.
Equivalence : Commissaire sportif départemental en activité.

2e dan :
Le candidat devra participer à un stage d’arbitrage d’une demi-journée et également à l’encadrement d’une animation ou d’une compétition officielle, se déroulant sur 2 demi-journées, organisées par l’OTD dont il dépend, en tant qu’arbitre.
La validation de l’UV4 sera effectuée par l’OTD.
Equivalence : Arbitre départemental en activité.

Nous ne manquerons pas de signaler aux judokas concernés les dates des stages de commissaire sportif ou d'arbitrage qui seront organisés.

Passage de grade 3e et 4e dan (pages 75 et 77)

UV 1 KATA

3e dan :
Le candidat présente obligatoirement, le katame-no-kata et le kodokan goshin- jitsu en entier, dans le rôle de tori.
En cas d’échec à l’un des deux kata, le candidat garde le bénéfice du kata réussi.

4e dan :
Le candidat démontrera obligatoirement, le kime no kata et un autre kata en entier parmi le nage no, le katame no, le kodokan goshin jitsu et le gonosen, dans le rôle de tori.
En cas d’échec à l’un des deux kata, le candidat garde le bénéfice du kata réussi.

Partager sur

Document associé

  1. pdf

    Textes officiels 2022-2023 FFJDA

    Recueil des textes officiels (Sportifs, Techniques, Administatifs, Assurance)

    Télécharger le document

Envie de participer ?