Flash info

Le Jujitsu

Techniques de self-défense en JujitsuLe jujitsu regroupe des techniques de combat développées durant l'ère féodale du Japon pour se défendre lorsque l'on est désarmé. Ces techniques sont classées en 3 catégories principales : Atemi waza (technique de frappe) ; Nage waza (technique de projection) et Katame waza (technique de contrôle) afin de maîtriser un adversaire.

En japonais, jujitsu (ou jujutsu) signifie littéralement "technique de souplesse" ou "art doux" ou encore "méthode permettant d'utiliser au mieux la souplesse".

Au début du XXe siècle, des personnes se sont inquiétées de la disparition de ce savoir, due à la modernisation de l'armée, et ont collecté les techniques de différentes écoles de jujitsu pour en faire une pratique moderne, adaptée à la nouvelle société.

Selon la légende, le docteur Akiyama fit la connaissance lors d'un voyage en Chine d'une secte religieuse qui pratiquait une sorte d'auto-défense (hakuda) basée sur la connaissance du corps humain. Le docteur ne put prendre part aux entraînements mais fut autorisé à regarder les exercices. Sans utiliser aucune arme, le hakuda permettait de se défaire d'un adversaire armé et plus fort. De retour au Japon, il essaya d'enseigner ces techniques à sa famille, mais n'ayant pas pratiqué la technique, ne retrouva pas le principe de base du hakuda.  C'est en constatant, en hiver, que les grosses branches d'un chêne se cassent sous le poids de la neige, alors que les fines branches du saule se plient et rejettent la neige qu'il retrouva l'esprit du hakuda et qu'il inventa cette nouvelle technique de combat : le jujitsu.

Mais selon les historiens, l'origine du jujitsu remonterait avec la création de la classe des samouraïs aux environs de l'an 800, période de l'histoire japonaise assez troublée par des guerres civiles. Le jujitsu serait une méthode de combat rapproché permettant de vaincre efficacement et rapidement des adversaires en armure. C'est une technique de combat qui se développa rapidement parmi les samouraïs et qui donna lieu à la création de plusieurs écoles.

Dans les années 1920 à 1940, le Japon entra dans une période expansionniste de rupture avec les anciennes traditions. Le jujitsu fut alors interdit par l'Empereur, avant de redevenir légal en 1951, après la fin de l'occupation américaine.  Entre temps, Jigoro Kano avait récupéré les bases de jujitsu pour créer un sport plus adapté aux temps modernes : le judo.

Néanmoins, le jujitsu connaît un engouement important en Europe, notamment par les techniques de self-défense qu'il enseigne.

Démonstration par Metz Jujitsu